News Ticker

Menu

Browsing "Older Posts"

Maserati A6GCS/53 Berlinetta Pininfarina - 1954 - Neo Scale Models 1/43

dimanche 18 septembre 2016 / No Comments

Au début des années 50, Maserati culmine sur les sports moteurs, autant en Formule 1 grâce à Fangio et sa Maserati 250F qu'au championnat du monde de courses sur route grâce, notamment, à la fabuleuse Maserati A6GCS, une barquette fabriquée par Fantuzzi.


l'A6GCS/53,  produite de 1953 à 1955 est issue de l'A6GCS. Son moteur 2 litres, 6 cylindres développant 170 CV (développé à l'origine pour la formule 2, la Maserati A6GCM) intégré dans un châssis tubulaire permettait d'atteindre la vitesse de 230 km/h.


Elle sera privilégiée par de nombreux clients pour participer à ces courses de routes populaires en Italie dont la Targa Florio , Mille Miglia, etc ... Ses nombreux succès donneront des ailes à cette Maserati A6GCS/53 qui sera produite au total à 52 exemplaires dont 48 existeront en version "Spyder" (ouverte) et 4 en version "Berlinetta" (fermée).



C'est notamment suite à l'édition 1952 très pluvieuse de la Mille Miglia qu'une demande des clients pour une version couverte, plus confortable en condition pluie s'est précisée tout en permettant par la même occasion de participer avec succès aux concours d'élégance à la vogue à l'époque.




Pour répondre à ce double cahier des charges, c'est le grand Pinin Farina qui sera appelé pour réaliser cette A6GCS/53 "Berlinetta". A cette époque, le talentueux designer travaille déjà en étroite collaboration avec Ferrari et il était donc mal venu de collaborer en direct pour Maserati. 



C'est donc à l'initiative de Giuglielmo Dei, le concessionnaire Maserati à Rome (mais aussi client Ferrari) que Pinin Farina réalisera, avec l'accord d'Enzo Ferrari, ces 4 merveilles qui resteront aussi les dernières Maserati redessinées par le génie du design.


On retrouve la signature de Giuglielmo Dei à l'arrière de chaque A6GCS/53 Berlinetta Pinin Farina à l'exception de la première.


Celle-ci, dans une livrée rouge, sera terminée en décembre 1953 et participera à sa première course lors du tour de Sicile en 1954 qui malheureusement se terminera par un très grave accident fatal au copilote. 

Le propriétaire, à jamais touché par ce drame, renverra l'épave chez Maserati qui la conservera très longtemps avant de la restaurer au début des années 90. Aujourd'hui, elle fait le bonheur des visiteurs du musée Panini Maserati à Modene.



La seconde, de bleue vétue, produite peu après la première sera présentée au salon de Turin de 1954 où elle marquera les esprits à tout jamais comme l'une des plus belles Maserati GT de tous les temps. 

Elle se distingue des 3 autres par un pare-brise en deux parties et des ailes arrières un peu moins prononcées par rapport à la première du nom. C'est donc cette version qu'est censée représenter cette magnifique miniature produite par Neo Scale Models au 1/43.



Elle participera notamment au Mille Miglia 1954 mais le propriétaire, géné par la chaleur et le bruit à l'intérieur du véhicule demandera à Maserati de déposer cette magnifique carrosserie pour la remplacer par une classique Spider ouverte.

Ce n'est qu'en 1997 que cette carrosserie sera remontée sur un autre chassis A6GCS/53 classique Spider afin de reconstituer la Berlinetta Pinin Farina. 



En 2010, elle sera présentée avec sa couleur bleue d'origine au fameux concours d'élégance à Goodwood où elle remportera le fameux titre "Best of the show".

Dommage que Neo Scale Models n'ait pas respecté cette couleur pour sa reproduction au 1/43, c'est vraiment la seule ombre au tableau pour cette superbe miniature.

La troisième Berlinetta Pinin Farina sera présentée au salon de Paris en 1954, elle se distingue par l'apparition d'un petit saute vent en plexi et d'une petite entrée d'air sur le capot. Peinte en rouge avec une bande blanche à l'origine, elle sera repeinte en blanc pour participer aux Mille Miglia 1955 avant de partir vers les USA avec une nouvelle robe rouge. 

Récemment acquise par un collectionneur monégasque, elle retrouvera sa livrée d'origine (avec sa bande blanche et son saute vente qui avait disparu) et vient juste de remporter en 2016, le prestigieux concours d'élégance de la Villa d'Este.


En ce qui concerne la quatrième et dernière Berlinetta, elle sera présentée au salon de Paris 1955 dans une couleur bleue lignée de rouge et subira le même sort avec le dépôt de la carrosserie en faveur d'une version ouverte Spider. Remontée en 1959 sur un châssis Spider, elle récupérera sa couleur rouge et sera exposée notamment dans un musée en Allemagne. 

Tout comme la 3ième, elle possède une prise d'air sur le capot mais se distingue des 4 autres par de gros extracteurs d'air latéraux.


A noter pour finir que lorsque la carrosserie de la seconde Berlinetta est restée inutilisée jusqu'en 1997, un moule a été réalisé. C'est ainsi qu'outre ces 4 merveilles toujours "vivantes", 2 autres versions fabriquées à partir ce moule ont été reconstruites sur des châssis A6GCS/53 Spider d'orgine.

Pour revenir à la miniature au 1/43, c'est encore un sans faute de la part de Neo Scale Models au niveau de la qualité de finition. Dommage le choix de la couleur rouge, probablement plus représentative de la belle italienne mais qui ne correspondant pas au modèle original représenté qui a toujours existé en bleu ...


Fiche Miniature :
  • Marque/Type : Maserati A6GCS Berlinetta Pininfarina
  • Année : 1954
  • Marque : Neo Scale Models
  • Référence : NEO45662
  • Echelle : 1/43
  • Achat : Neuve - 2iememain.be - 40 euro - Septembre 2016

Opel Olympia Rekord Cabrio Limousine - 1954 - Neo Scale Models 1/43

mercredi 14 septembre 2016 / No Comments

La gamme Opel Olympia (sans le Rekord) existait déjà avant guerre, la première du nom est sortie des usines en 1935 et ce nom "Olympia" avait été d'ailleurs choisi en référence aux futurs jeux olympiques qui allait se dérouler l'année suivante à Berlin.


S'en suivirent deux autres modèles avec de légères modifications mais toujours basées sur le même châssis que la première du nom. Il s'agit de l'Opel Olympia OL38 (1937-1940 et puis de 1947-1949) et de l'Opel Olympia 1950 (1950 - 1953)




En 1953 est introduite la première version de l'Opel Olympia Rekord (1953-1954), une voiture totalement revue par rapport aux précédentes Olympia, avec, notamment l'apparition, pour la première fois en Allemagne d'une coque autoporteuse. Le nom Rekord était censé représenter l'image d'optimisme et de succès sportif.


Cette berline 2 portes motorisée par le vieux moteur 1500cc, 4 cylindres de 40 CV (hérité des précédentes Olympia) était associé à une boîte 3 vitesse et le tout permettait d'atteindre les 120 km/h.


Elle sera également produite en version  découvrable appelée Cabrio Limousine (le sujet de cette miniature) et en version break 3 portes appelée Opel Olympia Rekord CarAVan (ce nom sera réutilisé pour de nombreuses autres Opel ...) .



A l'image de la Ford Taunus, le design et notamment la face avant de l'Olympia ne sont pas sans rappeler l'influence américaine en hommage à General Motors.


Très rare aujourd'hui, elle connaîtra pourtant un énorme succès en Allemagne au point de se classer juste derrière la VW Coccinelle en terme de nombre de ventes.


La miniature, parfaitement reproduite par Neo Scale Models, représente ici la version Cabrio Limousine de cette première Opel Olympia Rekord.


Il s'agit seulement de ma 3ième miniatures de cette marque et je suis à chaque fois étonné par la qualité de finition de cette miniature résine au 1/43. La qualité de la peinture, la finesse des détails en photodécoupe rendent cette miniature plus vraie que nature.


Si je devais vraiment trouver un reproche à cette superbe miniature que l'on peut trouver à un peu plus de 30 euro sur le net (à l'heure où j'écris ces quelques lignes), c'est la forme du rétroviseur côté conducteur qui est représenté simplement par un disque tout plat porté par une languette tout aussi plate.



Pour le reste, je la trouve extrêmement réussie pour le prix et je ne regrette en rien son achat ...




A très bientôt pour une prochaine miniatures ;)


Fiche Miniature :
  • Marque/Type : Opel Olympia Cabrio Limousine
  • Année : 1954
  • Marque : Neo Scale Models
  • Référence : NEO43737
  • Echelle : 1/43
  • Achat : Neuve - Bourse Woluwé - 33 euro - Septembre 2016

Ford Taunus G93A - 1938 - Neo Scale Models 1/43

mardi 6 septembre 2016 / No Comments

 La Ford Taunus, dont le nom provient d'une chaîne de montagne allemande, a été produite en Allemagne et à destination de l'Europe de 1939 à 1982 avant d'être remplacée par la Ford Sierra.



La Ford Taunus G93A réduite ici au 1/43 de bien belle manière par Neo Scale Models est donc la première de la gamme Taunus fabriquée par Ford Allemagne à Cologne et présentée au public en juin 1939, moins de 6 mois avant le début de la seconde guerre mondiale.



Produite jusque 1942 à 7100 exemplaires , cette berline 2 portes, équipée d’un moteur de 4 cylindres à soupapes latérales pouvait atteindre la vitesse de pointe de 106 km/h, succède à la petite Ford Eifel (dont elle reprend d'ailleurs le moteur) et vient se placer en milieu de gamme entre cette dernière et la Ford V8.



En 1942, l'usine de Cologne étant dédiée à la fabrication de matériel militaire, la production de la Taunus sera interrompue pendant la guerre pour reprendre de 1948 à 1952 sous le nom Ford Taunus G73A avec quelques différences minimes (suspensions, direction, ...) par rapport à la voiture d'avant guerre. La seule couleur disponible en 1948 était le gris à cause des restrictions d'après guerre ... 

Mais très vite, la G73A sera déclinée en nombreuses versions de la cabriolet à la berline 4 portes en passant par la version utilitaire, police, taxi ou ambulance pour atteindre plus de 76000 unités en 1952.


La face avant, notamment, n'est pas sans rappeller les origines américaines de Ford avec ses chromes et cette forme caractéristique inspirée de la Lincoln-Zephyr.



Côté technique, la seule nouveauté apportée par rapport à la Eifel est l'apparition des freins hydrauliques, grande première pour Ford Allemagne.



Pour en revenir à la miniature, encore une fois, Neo Scale Models réalise une miniature au 1/43 finement détaillée à l'image de ces essuies glaces en photodecoupe


La forme générale de la miniature semble bien réalisée rendant bien les volumes caractéristiques de cette première Taunus surnommée, en Allemagne, "Buckel Taunus" (buckel = bosse en allemand)  



Bref, une très belle miniature à la petite échelle qui nous fait découvrir les premiers pas de la célèbre Ford Taunus ...


Fiche Miniature :
  • Marque/Type : Ford Taunus G93A
  • Année : 1938
  • Marque : Neo Scale Models
  • Référence : NEO43795
  • Echelle : 1/43
  • Achat : Neuve - Ebay - 27 euro - Août 2016





Opel Kapitän 2.5 L - 1958 - Neo Scale Models 1/43

dimanche 4 septembre 2016 / No Comments
Première apparition d'une 1/43 road cars dans ma collection, cette Opel Kapitän 2.5 L de 1958 finement réalisée par Neo Scale Models au 1/43 est un vrai petit bijou.


Très bien détaillée pour l'échelle et pour le prix, c'est une miniature tout à fait magnifique.


L'utilisation de la résine associée à la photo découpe donne un aspect sacrément réaliste à l'oeil nu mais également  à l'épreuve de la photo macro ...



Très peu répandue en France ou en Belgique à cause du coût d'importation très élevé, cette Opel Kapitän a connu un énorme succès en Allemagne et en Europe du Nord grâce à un rapport qualité prix attractif.


L'influence du géant américain General Motor (qui a rachété Opel fin des années 30) est évidente tant cette berline familiale reprend les superbes lignes des véhicules américains des années 50 tout en étant adaptée au norme du vieux continent.


En effet, on retrouve le pare-brise panoramique à l'américaine ou encore ces "ailerons" entourant le coffre où viennent se loger les feux arrières.



La série Kapitän connaitra en tout 8 générations s'étalant de 1938 à 1970

La miniature réalisée par Neo reproduit ici la version P1 2.5L de 1958, 5ième génération de la série Kapitän dont le design évoluera déjà l'année suivante avec l'arrivée de la P2.



L'intérieur du véhicule est également détaillé avec finesse.



En résumé, superbe miniature remarquablement détaillée que l'on peut trouver largement en dessous des 50 euros sur le net, voilà qui fait honneur à l'échelle 1/43.


Fiche Miniature :
  • Marque/Type : Opel Kapitän P1 2.5L
  • Année : 1958
  • Marque : Neo Scale Models
  • Référence : NEO43942
  • Echelle : 1/43
  • Achat : Neuve - Ebay - 27 euro - Août 2016